Comment bien choisir vos cosmétiques ?

Comment s’y retrouver et comment bien choisir ses produits cosmétiques ? Comment lire les étiquettes et comprendre la composition de ses produits ?

Trouver le gel douche non irritant ou un lait pour le corps sans danger pour la santé n’est pas mission impossible à condition de savoir déchiffrer leur composition…!

Colorants, parfums, cosmétiques, en moyenne un produit cosmétique ne contient pas moins d’une trentaine d’ingrédients aux noms plutôt barbares. Retrouvez quelques conseils pour aller à l’essentiel et mieux choisir vos produits.

Mieux consommer : quelle démarche adopter ?

Lors de vos achats, pensez à cela :

1. Observez la liste des ingrédients au dos de vos produits. Privilégiez les compositions courtes

Plus un produit contient d’ingrédients, plus il risque d’entraîner des allergies et avoir des effets secondaires à long terme. De préférence, il faut choisir des cosmétiques qui ne contiennent aucun de ses ingrédients considérées comme néfastes à l’organisme :

  • Les huiles minérales : paraffinum liquidum, petrolanum, mineral oil, cera microcristallina
  • Les alcool gras : methyl-propyl, caprylyl-acohol, hexadecanol, alcool cétylique, alcool stéarylique, polypropylène glycol (PPG)…
  • Les silicones : les noms qui finissent en -one et -ane comme dimethicone ou cyclohexasiloxane
  • Les polymères : un mot puis -celluose, -polypropylène, -crosspolymer ou les lettres majuscules comme PEG, PPG
  • Les conservateurs : sous forme d’alcool, de parabènes , l’EDTA…
  • Les SLS : sodium laureth sulfate, soduim lauryl sulfate
  • Les sels d’aluminium : le mot aluminium seul ou associé
  • Les parfums synthétiques : fragance, parfum
  • Les colorants synthétiques : CI puis un nombre à 5 chiffres

2. Attention, ne vous fiez pas aux mises en avant trompeuses d’un extrait de plante

Les ingrédients sont présentés par ordre décroissant d’importance. Mais lorsqu’ils sont présents en quantité inférieure à 1 %, ils peuvent être cités dans le désordre, sans préciser le pourcentage. Rien n’empêche alors le fabricant de placer un extrait de fruit ou de plante en avant ! La composition de votre produit doit être observée avec attention.

3. Privilégiez des cosmétiques labélisés « bio »

On le sait, les cosmétiques biologiques sont meilleurs pour notre santé. Alors pourquoi ne pas choisir des produits bio, locaux et artisanaux ?

4. Si vous choisissez un cosmétique non labellisé, repérez dans la liste les ingrédients qui risquent de mettre votre santé en danger

Méfiez-vous aussi des produits étiquetés « sans paraben » qui peuvent contenir des conservateurs non moins problématiques. Aidez-vous des application Clean Beauty ou UFC Que Choisir pour mieux consommer.

5. Préférez la douceur

Privilégiez des compositions avec des formules à base d’huiles végétales de qualité, d’eau et même d’eaux thermales ou florales. Pour les produits lavants, évitez le SLS et le laureth sulfate, réputés être les plus irritants pour la peau, mais autorisés, y compris en cosmétique bio, ainsi que l’ammonium lauryl sulfate, particulièrement irritant mais là encore autorisé par exemple dans la charte Cosmébio.

Les labels les plus répandus

Il existe différents labels pour les cosmétiques, plus ou moins strictes, plus ou moins connus. Parmi eux, je pense à Cosmébio Eco Cert ; Slow Cosmétique ; Nature & Progrès ; Cruelty Free.

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *